1

 

 

 

 

 

    Il est des mots que j'entends ,  que  je  lis lors d'échanges où l'on ose se dire...

 

                      Des mots qui me font douleur tant ils traduisent la violence:

 

                                     je combats ,  je lutte ,  je me bats...  

 

 

Pour ma part ,  lors de mes rencontres avec le deuil , la maladie, l'adversité...

 

                                    je ne me suis jamais battue.  

 

J'ai pensé en mon for intérieur:  pourquoi pas?  C'est une nouvelle leçon:  j'accueille!   

 

 

            Bien m'en a pris... la colère est un poison qui ne peut guérir la douleur.

 

 

                             Pas plus que le déni !  

 

J'accueillais ,  me demandant juste comment nourrir la force d'apprivoiser la

 

douleur,  de ressourcer mon âme.  Je savais intuitivement que la "mal à dit" ne peut

 

                               guérir lorsque l'esprit est en tumulte.       

 

Je savais qu'il  me  fallait  être l'amour pour moi   afin d'assumer la responsabilité

 

             qui m'incombait   et de me créer un espace de paix afin de me ressourcer.  

 

 

        Ce ne fut pas sans heurts , mes proches ne comprenant pas mon état d'esprit:

 

                         comment accepter ce qui  te fait souffrir?  me disaient-ils?

 

                 Leur solution étant dans l'endormissement par les petites pilules!  

 

 

             Moi, j'écoutais les messages de mes douleurs, les décodais... sourire.  

 

Je n'étais pas ma douleur,  je n'étais pas mon émotion ,  je n'étais pas la maladie. 

 

                  Je prenais le recul pour les regarder et me distancier d'eux.

 

Je  m'occupai seulement d'être bienveillante avec moi ,  d'être une bonne mère et

 

                                        de m'entourer de douceur.

 

        Je prenais dans la paume de mes mains la douleur ,  et l'envoyais au ciel!  

 

                                    C'était ma façon de m'en libérer et de rester sereine.    

 

 

                                     N'étant plus dans la montée des émotions,

 

    j'étais dans le pouvoir de décider ce qui était bon pour moi.    

 

                                   Cela n'a l'air de rien...

 

                mais c'est dans le choix de s'engager à guérir que l'on gai rit!


♥ ♥ ♥


Une telle   résonance pour ces mots en ces jours frileux...


Comme  pour  se donner la force  de se relier à son essentiel ,


Prendre  du recul  et avancer , pas après pas, 



dans ces jours de plein envol qui s'approchent ...




Essence - ciel ...


Et remercier Charlotte et toutes mes jolies soeurs d'âmes ...


Pour leur  belle  rencontre qui m'a nourrit & embellit ...



Pour une danse des âmes unies...



Pour une nouvelle vie...


♥ ♥ ♥




 

 

417570_328558917185854_100000952459381_904973_501589895_n1

 

 

Charlotte Saintonge

 

Le blog de Charlotte : Les désirs du coeur

 

 

Publié par Edilivre:

 http://www.edilivre.com/doc/29179   

Disponible en librairie et sur les sites

     Alapage.com, Chapitre.com....


safe_image-2-


Décider de vivre sa vie selon sa vérité

résulte d'un  désir de congruence.

 

Cette cohérence nait du choix de

 

s'affirmer dans sa différence.

 

D'écouter ses rêves et de les mettre  en vie;

 

de s'aimer, et d'être avec soi, plutôt que  contre soi; 

 

celui, enfin, d'oser être en grâce avec  son âme.

 

Violette accompagne les prétendants

 

au bonheur.   Elle les écoute avec son

 

coeur, les interpelle dans ce qui les   limite. 

 

Elle a la douceur qui accompagne sans

 

        jamais juger.  Elle est coach. 

 

Elle oriente chacun de ses clients dans

 

l'art de vivre le meilleur de leur vie, en

 

affinité avec leurs valeurs et leurs  désirs.

 

          Qu'ils soient au chômage, en

 

       reconversion, en deuil, en peurs 

 

    dissimulées derrière des masques

 

protecteurs, en carence d'amour, en

 

blessures d'abandon, en pertes de

 

repères, Violette redéfinit pour chacun

 

les pas nécessaires à la reconquête de  soi. 

 

La plus belle des rencontres n'est-elle pas

 

                  avec soi-même?

 

 

427751_306169716098246_100001156614294_778089_2033174849_n


169799848420425258_aYiIuwrw_c


Merci à mes enfants qui me donnent la force &  la douceur...


Merci à ma famille pour leur amour... à mes amis...


¸.☆❥¸¸.☆¨¯`❥❥¸¸.☆❥


Un joli clin d'oeil de Bohêmienne à  mon amie Cécile...



 

¸.☆❥¸¸.☆¨¯`❥❥¸¸.☆❥