MARS 2013 724

 

Quand on me demande comment échapper au stress,

je conseille de ne pas rester les yeux fixés sur son nombril.

Parce que si je le fais, je m'enferme dans une sorte de prison: moi.

Or, moi, c'est petit, ça passe, ça " fuit d'une fuite éternelle ", 

comme dit aussi Pascal.

 

MARS 2013 705

 

 

Donc, la conclusion, vous pouvez la tirer, vous l'avez déjà tirée,

j'en suis certaine:

Il s'agit d'oublier son nombril, de regarder ailleurs.

Alors on comprend vite que la VIE EST UN RISQUE.

MAIS SURTOUT UN CADEAU.

 

 

collage CANET

 

 

Ce qui importe, c'est de ne jamais perdre de vue le but,

aussi longue que la soit la route.

Il ne faut pas se détourner, se laisser divertir.

Quand vous partagez un plaisir,

quand vous l'offrez, le plaisir devient du bonheur, de la joie,

des joies simples qu'il faut savoir goûter avec intensité.

CE SONT DES HALTES QUI S'IMPOSENT SUR LE CHEMIN...

 

 

collage CANET2

 

 

 

L'essentiel est de ne pas se dérouter ou, en tout cas,

de se donner les moyens de retrouver la route.

On dit que grandir, c'est renoncer.

Grandir, c'est être capable de chercher des solutions.

Le véritable adulte est un passeur pour les jeunes.

ETRE ADULTE , C'EST ETRE SEUL, LE SAVOIR ET L'ACCEPTER.

C'EST ADMETTRE QU'ON EST RESPONSABLE DE SA VIE, DE SES ACTES, DE SES CHOIX.

Ne pas incriminer les autres, le destin, la chance ou la malchance...

Même s'ils existent...

Je ne peux répéter qu'il faut donner aux autres OPTIMISME, VOLONTE  ET AMOUR.

 

Soeur EMMANUELLE

 

 

 

MARS 2013 804

 

Je voudrai dédier ce billet à mes parents, à ma fille, à mon fils... 

A ma famille.

Leur dire combien  JE LES AIME  et combien ils me donnent  la force...

Jour après jour...

 

 

62740148_p